Bonjour, je vous retrouve en vidéo aujourd’hui pour LA SUITE de la carte bouquet de fleurs avec une nouvelle technique de gaufrage en couleurs.

Belle journée.

Sabrina

Bonjour, je vous retrouve en vidéo aujourd’hui pour une technique de masquage à profusion.

Vous verrez que si vous ne connaissez pas encore ça va vous ouvrir de multiples possibilités, et vous l’adopterez.

Le projet global proposé est un bouquet de fleurs et il sera expliqué en deux vidéos. La première parlera donc de masquage et la seconde vous montrera une autre technique en scrap.

Voici donc la première : 

A bientôt.

Sabrina

Aujourd’hui c’est la journée nationale du scrapbooking.

Ca fait un moment que je veux essayer de faire une vidéo mais je repoussais à chaque fois du coup je me suis dis c’est l’occasion. 

Voilà donc ma première vidéo, non sans trac et mains moites, ce qui en scrap est compliqué lol

Soyez indulgents 😉

Je vous présente donc le projet : Un peu, beaucoup, passionnément ou à la folie au choix, le principal c’est que ce que vous faites vous plaise.

Comme je le dis souvent je scrape toutes les marques, je prends ce que j’aime dans chacune et j’en fais Mon scrap ! 

Ce projet s’adresse à toutes les scrapeuses, que vous ayez du temps ou un peu moins, beaucoup de matériel ou pas.

Voici la photo finale et la vidéo :

On peut très bien commencer le scrap sans avoir à acheter de fournitures spécifiques. Mais cela va sans dire que très vite vous aurez envie de choses en plus, pour vous faciliter la vie, pour travailler de nouvelles matières ou juste parce que Waaahhou ! c’est trop beau il me le faut !

Quoi ? Vous faites pas ça vous ? 🙂

Du coup le matériel minimum consiste en :

– Photos

– Papier

– Adhésifs

– Crayon / Gomme

– Règle / Compas

– Ciseaux / Cutter

– Tapis de découpe (parce qu’avec un cutter c’est mieux de protéger son bureau quand même).

Ensuite on a envie de couleurs, il y a beaucoup de possibilités et vous en aimerez surement plusieurs, vous avez donc le choix :

– Les encres, les pigments.

– Les feutres : pointe fine, moyenne, large, pinceau, indélébiles, à eau, à alcool etc.

– Les pastels, la peinture, l’aquarelle, les craies, les crayons de couleurs, le gesso.

– Les pinceaux, aqua-painter, crayons estompe, applicateurs mousse, éponges, les vaporisateurs.

Ou tout en même temps pour un joyeux bazar !

Et si vous voulez pousser plus loin :

– Les pochoirs. Ca c’est fun !

– Le Stylet. Bien pratique pour faire des plis avec une règle.

– Le massicot (pour couper), la planche de rainurage (pour plier).

– Le glossy accent. C’est un gel transparent qui durcit une fois sec.

– Le pistolet chauffant et ses poudres. Pour embosser à chaud. Aïe !

– Les perforatrices. T’en achète 1 puis 2 puis 3 puis … tu es envahie !

– La presse à tampon. Qui permet de ne plus rater les tamponnages.

– Les Punch Board. Des petites plaques qui permettent de créer ses propres enveloppes, boites, etc.

– Les collections de papiers design. Il y en a de tellement beaux qu’on tapisserait bien la scraproom avec !

– La Gel press. C’est une plaque d’impression en gélatine qui sert à réaliser des fonds de cartes, de pages etc.

– La Crop-a-dile. Pour faire des petits trous, des petits trous, toujours des petits trous et accessoirement poser des œillets 🙂

– Les tampons : en bois, transparent, cling, à monter, en kit ou à faire soi-même. Parce que sans tampons … comment ça sans tampons ? Qui peut vivre sans tampons ? 😉

– Les albums. Qui permettent de personnaliser vos photos, il en existe de tout format, style et avec différentes reliures. Vous pouvez aussi les créer vous-même.

 

Et comme tout ça ne suffit pas il y a les embellissements:

– Les fleurs.

– Les sequins.

– Les boutons.

– Les aimants.

– La mousse 3D.

– Les autocollants.

– Les rubans/ficelles.

– Les perles/brillants.

– Les attaches parisiennes.

– Le masking tape (ou washi).

– Tout ce que vous pouvez recycler.

 

Et finalement, les machines :

– Machine de découpe et d’embossage avec ses matrices. Il y a plusieurs marques différentes, chacun à sa préférence.

– Machines connectées : Cricut maker / Cricut joy / Silhouette. Elles s’utilisent à partir d’un ordinateur, comme une imprimante, et permettent de découper toutes les formes que vous aurez réalisées.

– Machine Scan&cut . Machines avec scanner intégré qui ne nécessitent pas d’ordinateur.

– Machine à relier. Pour créer ses propres albums.

Et bien sûr votre tête et vos mains qui feront toute la différence et apporterons votre personnalité.

Pense bête: c’est quoi :

– Le Project life : c’est un journal de bord assemblé dans des pochettes compartimentées, pour des photos, du texte, des étiquettes etc.

– Un Bullet Journal : c’est un genre d’agenda/journal intime qui sert à vous organiser.

– La carterie : Utiliser les techniques du scrapbooking pour décorer et personnaliser des cartes :  faire-part : naissance, baptême, mariage, carte de remerciements, d’anniversaire, etc.

– Le mix média  : c’est une technique qui consiste à employer plusieurs matériaux différents pour concevoir un projet créatif. Mélanger les peintures, les matières et les couleurs.

– Le scrap digital : c’est une technique de scrapbooking qui se fait sur un logiciel de dessins ou d’édition d’images.  

Et voilà, j’ai essayé de faire un tour d’horizon simple et rapide, j’oublie surement des choses mais j’espère que ça donnera tout de même une idée de base pour celles qui débutent.

A bientôt,

Sabrina.

 

Bonjour à tous,

Je vous ai fait un mini tutoriel pour expliquer le montage de tampons, ça parait contraignant au premier abord mais pas du tout vous allez voir.

Nous avons parfois l’occasion d’acheter des tampons non montés, ça a été mon cas récemment, quand cela arrive il faut penser aussi à acheter une feuille de mousse électrostatique.(Généralement de format A4). 

Voici mes tampons à réception.

Et la mousse avec un côté collant et un côté électrostatique.

1- Je commence par détourer mes tampons (il y a des personnes qui les collent directement et les détourent ensuite, vous pouvez le faire aussi de cette façon).

2- Je décolle la feuille protectrice et je les pose sur la partie collante.

3- Et je les détoure. Ne vous inquiétez pas ça colle aux ciseaux mais ça se coupe bien.

4- Je retire la deuxième pellicule protectrice et il est prêt à être utilisé en se servant d’un bloc.

Le résultat est net, c’est parce qu’il est détouré de très près, si vous laissez trop de matière autour vous risquez d’avoir des traces de contour.

Autre exemple.

Pour finir vous pouvez les ranger dans un boitier transparent, afin de ne pas abîmer la mousse. 

Et pour avoir une vision de l’ensemble du boitier n’hésitez pas à faire une couverture.

Et voilà, vous êtes maintenant des supers héros du montage de tampons !

Astuce : Pour nettoyer vos ciseaux tout collant, un coton avec du dissolvant pour les ongles et Hop ! 

Belle journée.

Sabrina.

Hello !

Aujourd’hui c’est tuto !

Je vous propose une « carte-cadre » ou « mini-tableau ».

En vidéo ici

Pour réaliser le cadre il vous faudra simplement une feuille 30 x 30 cm.

Faites les plis et les découpes comme ceci :

– Plis tous les 2, 4, 6, 8, 22, 24, 26, 28.

J’ai pris un papier imprimé que sur une face puisque l’autre on ne la verra pas.

Vous obtenez la même chose que le schéma. Jusqu’ici tout va bien 🙂

Marquez tous les plis.

Je ne colle pas encore mais je vérifie que tout est ok et je vous montre comment il faudra le manipuler pour le monter.

En premier il faudra rabattre les côtés « pointus ».

Puis ce sont les autres qui entreront dedans. Et vous pourrez mettre un peu de colle sur les parties qui entrent.

Tout à l’air bon on passe à la suite.

J’ai pris une feuille de 13×13 cm, sur laquelle j’ai collé des nuages.

Ensuite un peu de verdure.

J’ai tamponné, colorisé et découpé aux ciseaux.

Puis j’ai collé mon fond et ma boite.

Ensuite c’est juste une question de décoration.

Résultat :

Maintenant que vous avez la base vous pouvez créer des multitudes de possibilités !

J’espère que ça vous a plu.

Les tampons sont de la marque Lawn Fawn, le papier de chez Action, le die de chez Sagaposcrap et les feutres des Copic Ciao.

A bientôt.

Sabrina.

Bonjour,

J’essaye souvent de créer des tutoriels simples pour les débutants ou ceux qui n’ont pas forcément trop de temps mais veulent quand même scraper un peu.

Cette fois je pense avoir trouvé mon tuto le plus simple du monde, car il suffit d’avoir une attache parisienne et … c’est tout !

Voici le résultat :

On ne s’attend pas à ce que ça s’ouvre vu que l’image semble être entière et que l’on dirait qu’il va attraper la grosse étoile et c’est ce qui fait le Wahou !

Le fond est travaillé à l’eau avec une seule couleur d’encre. Je voulais un effet nuit noire avec ciel nuageux.

N’hésitez pas à utiliser la technique de la superposition c’est facile et ça donne un joli rendu. Aidez vous de mousse 3D.

Voyez vous l’effet pailleté que j’ai inclus dans la peinture ?

J’espère que ça vous a plu !

Belle journée.

Sabrina

Bonjour,

Aujourd’hui je voulais partager avec vous mon tableau comparatif des différentes encres que j’utilise. 

Evidemment il en existe d’autres mais je n’ai comparé que celles que je connais, sinon ça n’avait pas de sens.

J’espère que ceci vous aidera dans vos projets.

Belle journée.

Sabrina

Hello !

Ce début de semaine va rimer avec tutoriel !

Je vous présente une boite que j’ai adoré créer.

Tout est dans les photos, il y a plus qu’à s’y mettre d’autant qu’elle est facile, du coup vous pouvez en faire plein sans trop d’effort. 

C’est parti !

TUTORIEL :

1- Pour commencer on prend une feuille A4 et on trace tous ces petits plis. 

2- On retire les 2 parties hachurées et on biseaute les 2 parties sur la photo.

3 – On marque les plis et on coupe en deux les carrés tout à droite en haut et en bas.

4 – On met de la colle sur les 4 petits triangles ainsi formés, et on replit.

En haut et en bas.

Avant de coller la déco, je vérifie toujours que tout est ok en la fermant.

5 – On décore.

6 – On plie et on colle.

Je vous montre comment la fermer.

C’est terminé. Alors pas trop compliqué n’est ce pas ? Maintenant éclatez-vous à finir votre décoration.

Résultat :

J’espère que ça vous a plu.

Comme la boite fait tout de même 10.5x15x3 cm, vous pouvez y mettre beaucoup de choses.

Un cadeau bien sûr ou alors vous pouvez faire des cartes à mettre à l’intérieur pour plusieurs occasions et elle servira de coffret pour offrir. Nul doute que ça plaira.

A bientôt, belle journée.

Pour information : le papier de base vient de chez LIDL, le papier fleuri et brillant et les formes découpées de chez Stampin’up et les petits « pistils » de chez Action.

Hello !

Comme mon dernier tutoriel vous a beaucoup plu, je vous en mets un autre.

La couverture rigide embêtant certaines personnes, j’ai fait encore plus simple.

C’est parti !

TUTORIEL :

La base fait 17x32cm, je me suis servie d’un bloc de papier de Lidl que je n’ai pas voulu recouper.

Mais vous pouvez le faire sur une feuille A4, le croisement des deux côtés de la couverture se faisant sur 4 cm ici, on peut donc enlever les 2 cm pour ramener à une A4.

Il faudra juste placer les aimants un peu plus près du bord ou alors faire une fermeture ruban ou encore à scratch.

Les papiers déco sont de chez Action.

Voici les plis à faire.

Vous pouvez poser le papier déco maintenant c’est plus facile qu’une fois l’album assemblé.

Volet gauche : 17 x 29.7 cm. Plis à 4 / 15.5 / 15.8 / 27.3 / 28.8

Volet droit : 17 x 29.7 cm. Plis à 4 / 15.5 / 15.8 / 27.3 / 28.1 (N’oubliez pas de retourner le volet droit avant de coller; j’ai laissé ainsi afin que vous puissiez voir que c’est quasiment les mêmes mesures).

Même photo sans les instructions.

Zoom.

Le collage se fait le long du pli de chaque côté.

Une fois fermé.

Pour celui ci, contrairement au précédent album on ne rajoute pas de page centrale (puisqu’il est encore plus simple à faire). Mais vous pouvez si vous en avez envie !

N’oubliez pas aussi de coller les côtés de 4 cm des 2 volets afin de faire des pochettes mais seulement une fois le papier déco posé en dessous ainsi c’est plus simple.

Mes photos :

J’espère qu’il vous plait.

A bientôt !

Sabrina